Starling - Mélanie Taquet

By Etoile livresque - 06 novembre




À trente et un ans, Emma est une femme-enfant qui peine à trouver sa place. Forte mais fragile, hypersensible et introspective, elle passe ses soirées devant Netflix ou à rédiger des chroniques littéraires pour son blog, vagabonde dans Londres et écrit pour oublier les problèmes de sa vie.
Quand la jeune femme accepte de suivre Chiara, sa meilleure amie et colocataire à une soirée au pub, elle est loin de se douter que l’ambivalent Bilal, fantôme d’une relation interdite, va refaire une entrée fracassante dans sa vie et tout bouleverser sur son passage. Comment garder la tête froide face à cette passion dévastatrice qui l’habite et l’abîme ? Avec l’aide de Chiara et de son "Carnet des petits bonheurs", Emma va apprendre que la vie n’est pas toujours rose, que la douleur s’apprivoise, et que grandir n’est pas une sentence…
Un tendre roman d’amitié, une quête de soi qui nous embarque avec humour et émotion entre Londres, Prague et Paris. " 


Waw, comment vous parler de ce beau roman ? Starling est le nouveau roman, auto édité, de Mélanie Taquet. Si vous vous souvenez, j’ai déjà chroniqué deux de ses livres publiés chez Eyrolles sur le blog. C’est une autrice qui écrit très bien et avec qui j’apprécie vivement discuter.

Au résumé, peut-être vous direz-vous qu’il s’agit d’une romance contemporaine. Mais on va bien au-delà de ça. Oui, on a une forme de romance, mais pour montrer la façon dont l’amour peut nous enfoncer profondément lorsque l’on est pas assez fort psychologiquement. Ce roman apporte pour moi de très bonnes et justes pensées autour de la dépression, de la perte de confiance en soi, et de l’importance de s’aimer avant de penser à aimer quelqu’un. Comment peut-on aimer si l’on ne s’aime pas soi-même ? Telle est la question que tente de poser avec finesse Melanie Taquet. Son écriture est de surcroît très personnelle et on sent très vite un rapprochement entre l’autrice et son personnage principal, Emma. Déjà, Emma est autrice, on retrouve une certaine mise en abîme du processus d’écriture d’un livre ... dans un livre qui est en train d’être écrit. La difficulté d’une  production littéraire, tout le mécanisme que cela entraîne.

On a aussi beaucouuuup d'humour, et de références à la vie actuelle. Les dialogues sont ainsi très réalistes et on peut très facilement entrer dans la peau des personnages de cette manière. J'ai bien aimé l'aspect "voyage" de l'intrigue, on passe de Londres, à Paris, mais aussi par Prague (que je veux clairement visiter). 

J'ai trouvé les propos de l'autrice justes, imprégnés de la vie qui nous entoure quotidiennement. Le fait que soit abordé le sujet de la relation amoureuse comme pansement nocif à la dépression m'a beaucoup touchée personnellement. De plus, l'écriture est réellement addictive. Simple dans un sens, complexe dans ses messages. Je n'ai tout bonnement pas réussi à décrocher de ma lecture, enfin, quand j'avais le temps de lire ! Une lecture vraiment géniale donc, qui m'a apporté beaucoup de joie. 



  • Share:

You Might Also Like

2 commentaires

  1. Je ne suis pas sûre que ce livre soit fait pour moi ! Mais il t'a plu, c'est le principal ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Ça a l'air chouette ! Une manière habile et originale d'aborder la dépression, je suis tentée ! =)
    Heureuse que ça t'aie plu ! =)

    RépondreSupprimer

Merci pour tous vos commentaires qui me remplissent de joie ❤