Pas de trois - Gwladys Viscardi

By Etoile livresque - 22 novembre



En fuite après avoir commis l'irréparable, la belle Emma, égarée, épuisée, finit par trouver refuge au sein de bois inconnus, où les ondes paisibles du lac et les lentes allées et venues des cygnes ne suffisent à adoucir la perte de sa vie passée.

Le Prince Rawdon, vain et solitaire, rencontre la jeune femme lors d'une partie de chasse et tombe immédiatement sous son charme.

Mais dans la forêt, le danger rôde. L'enchanteur qui y a élu sa demeure, perçoit Emma comme une menace à de secrets desseins et, furieux, jette sur elle une cruelle malédiction. Cygne le jour, humaine la nuit, projetée au sein d'enjeux qui la dépassent, tout salut semble impossible, si ce n'est la mystérieuse, ténébreuse, et non moins inquiétante Eva.

Et si la fille de l'enchanteur pouvait se révéler une alliée inattendue ? "


Salut les marmottes ! Et oui, cela fait longtemps que je ne suis pas venue sur le blog, mais je dois vous avouez que depuis la première fois depuis des mois, je n'ai presque pas lu ce mois-ci. J'ai toutefois pu finir, avant-hier, le super Pas de trois de Gwladys Viscardi.

Ce roman est une réécriture du conte du lac des cygnes, l'autrice aimant justement réécrire des contes et les remettre un peu à l'ordre du jour, toujours avec une pointe de fantastique omniprésente et très caractéristique du genre. On est toujours dans la peur, l'étrange, mélanger à des événements surnaturels et magiques - ici, avec la transformation de Emma en cygne par un enchanteur bien mystérieux et effrayant. Je dis le "conte du lac des cygnes", mais il est à rappeler qu'à la base, avant d'être réinterprété dans divers formats, il s'agit d'un ballet, du célèbre Tchaïkovski réalisé pour la première fois en 1877. Dans le ballet original, on suit le prince Siegfried, qui, à la demande de sa mère, doit se trouver une épouse. En se promenant dans la forêt, il tombe alors sous le charme de Odette, qui lui explique qu'un sorcier lui a jeté un sort de telle manière qu'elle se retrouve transformée en cygne blanc durant la journée. Seul l'amour pourra la sauver, et le prince tombe justement amoureux. Mais, lors d'une fête au château, il rencontre Odile, la fille du sorcier, représentée comme un cygne noir. Odile est la copie maléfique d'Odette, il la confond alors avec sa bien-aimée. Il trahit ainsi sans le savoir Odette, en supprimant le serment d'amour possible, et la condamne à demeurer un cygne pour toujours. Le tumulte des flots emporte alors Siegfried tandis qu’Odette meurt de chagrin.

Bon, tout cela n'est pas joyeux joyeux et pourrait vous sembler un peu trop dramatique. Mais ne vous inquiétez pas, l'autrice de Pas de trois est là pour nous apporter, dans un premier temps, des points supplémentaires à l'histoire, et surtout, changer son intrigue en la réinterprétant tout en gardant certains points ! On a bien évidemment la transformation en signe d'Emma par un enchanteur (Odette dans le ballet si vous avez suivi, j'espère), mais dans cette adaptation, elle se rapproche d'Eva qui ne représente pas tant son double maléfique mais qui constitue davantage son alliée... J'ai aimé la façon dont l'autrice réadaptait ce ballet, que j'ai déjà pu voir une fois et que j'avais adoré. De plus, la fin est davantage heureuse, je n'en dis pas plus bien sûr pour ne pas spoiler, mais l'espoir reste et est toujours présent à la fin du roman.

J'ai, de nouveau, mais encore plus je crois, apprécié l'écriture de l'autrice. Je note parfois qu'il faut aimer les descriptions pour apprécier un minimum le roman, car il y en a beaucoup, mais cela m'a permis d'avoir une immersion totale dans l'univers qu'elle tente de nous dépeindre. Ce n'est donc pas un point négatif pour moi bien que certaines se révélaient être plus ou moins utiles. Mais le style reste très fluide et la plume est dotée de la poésie et du lyrisme que l'on peut trouver dans les contes, avec un vocabulaire soutenu, mais en même temps, adapté au goût du jour pour ne pas être trop lourd.

Le roman est long, pour une histoire qui pourrait paraître assez rapide, finalement. Mais en ajoutant de nombreux détails et événements à l'intrigue de base, tout en la remodelant grandement, l'autrice nous permet de vraiment nous attacher aux personnages, notamment au cygne blanc et au cygne noir. J'ai bien aimé tout l'aspect magique qui était aussi vivement souligné derrière, faisant ressortir l'étrangeté de ce monde et caractérisant le fantastique.

En bref, si vous voulez découvrir ou redécouvrir l'histoire de ce ballet célèbre, qui ne cessera jamais d'être produit par l'opéra national russe, à travers une plume contemporaine et très belle, je vous le conseille vivement ! 





  • Share:

You Might Also Like

3 commentaires

  1. Je t'avoue que ce roman ne m'attire pas vraiment... mais tant mieux s'il t'a plu!

    RépondreSupprimer
  2. Bien que je fus très fan de ballets pendant un moment, je ne pense pas lire ce roman car le synopsis ne m'attire pas plus que ça... Mais contente qu'il t'ait plu en tout cas et bon retour sur ton blog !

    RépondreSupprimer
  3. Ça a l'air plutôt sympa, je connais pas du tout le ballet, ça me donne envie de le découvrir =)

    RépondreSupprimer

Merci pour tous vos commentaires qui me remplissent de joie ❤