La fille Faucon - Marine Baticle

By Etoile livresque - 25 mars


Merci à Wibibooks.com pour ce service presse. Il s'agit d'un site internet qui aide les auteurs auto-édités à mettre en avant leurs romans. Martine Baticle est par conséquent l'autrice de La fille Faucon qu'elle a décidé de mettre en avant à travers cette plateforme.

Résumé

" À seize ans, en apprenant la vérité sur la mort tragique de ses parents et l’enlèvement de son frère jumeau, par une bande de redoutables brigands, Camille décide de se lancer sur les routes à la recherche de ces horribles criminels.

Dotée d’un pouvoir de métamorphose dont elle a hérité et d’une volonté inébranlable, elle mettra tout en œuvre pour parvenir à ses fins : retrouver son frère !
L’aventure est périlleuse. En 1650, les bandits rôdent dans un pays en proie à la famine après une longue période de guerre.

L’amour et l’amitié lui permettront-ils de faire face à de nombreuses péripéties dangereuses, à l’issu incertaine ? " 

Mon avis

Je vous avoue avoir été directement intriguée par la couverture et le titre de ce roman. Le titre évoque de son côté un pouvoir de transformation en faucon et la couverture un côté très piraterie et brigands. Avec le résumé, je me suis rendue compte que je ne devais pas entièrement m’attendre à un récit de pirates, et j’ai bien fait ! En effet, si ce roman traite d’enlèvements et de brigands, on ne retrouve pas vraiment de caractéristiques des romans de piraterie, et il y a très peu de voyages en bateaux. J’aurais aimé en voir davantage, mais ce n’est pas si grave ! 

J’ai passé un agréable moment avec ce roman. J’y ai trouvé certains défauts mais j’ai été agréablement surprise par l’histoire que j’ai trouvé, en elle-même, assez originale. En effet, Camille, dès le début, apprend qu’elle a le pouvoir d’invoquer le pouvoir d’un faucon grâce à l’héritage de son père disparu. Elle décide alors de se mettre en quête de son frère, qu’on lui avait enlevé quand elle n’était qu’une enfant. 

« Un merveilleux état d’extase l’envahit. Fille ? Faucon ? Désormais, Camille,  comblée, se sent être les deux à la fois. »

Elle va alors réaliser un voyage, qui pourrait ressembler de près à une quête initiatique. Camille doit arpenter les différents recoins de la région pour espère retrouver son frère, mais elle en profite elle-même pour évoluer et pour développer son pouvoir. Au niveau de l’action, le tout est assez fluide, et on vit divers péripéties. J’ai trouvé toutefois l’action assez rapide par moment et j’aurais aimé que le roman soit un peu plus long (et oui, je suis friande de gros pavés ! ~). Quelques détails supplémentaires auraient été les bienvenues pour moi. 

J’ai aussi apprécié le travail de documentation derrière l’intrigue. Le roman se déroule en 1650, et l’on se retrouve facilement plongé dans ce siècle. Il s’agit aussi d’un roman d’urban fantasy. Fonctionnant comme un sous-genre, il met en scène des éléments de fantasy dans un cadre urbain. Camille use ici du pouvoir du faucon. Mais est l’une des seules à maîtriser un pouvoir dans cet univers. 

« J’aurais tant voulu moi-même vous révéler le don que vous possédez et être votre guide dans la voie de la découverte. » 

J’ai aussi apprécié le fait que Camille incarne l’image d’une femme forte et indépendante, qui réussit tout sans l’aide d’hommes dans son entourage. Si une romance naît en second plan, j’ai aimé qu’il s’agisse finalement d’une relation où la femme a une caste sociale supérieure, ce qui reste assez rare dans la majorité des romans, où on a l’habitude de voir une femme pauvre s’élever socialement grâce à un homme. J’ai aussi aimé la façon dont elle est obligée de se déguiser en homme pour ne pas se faire violer, en outre, par les hommes qu’elle pourrait rencontrer. 

« Une fille truand, c’est bien la première fois que j’en rencontre une ! »

Toutefois, quelques détails m’ont légèrement gêné durant ma lecture. Déjà, j’ai un peu du mal avec l’utilisation du présent dans les univers de fantasy. Je trouve qu’il s’agit d’un temps qui ralentit l’action et qui convient davantage aux romans réalistes. De plus, comme je l’ai dit plus tôt, je trouve qu’on ne s’attarde pas assez sur l’action et que le tout va beaucoup trop vite. Certaines explications me semblaient parfois un peu trop simples et faciles d’un point de vue scenaristique. Enfin, la romance ne m’a pas vraiment touchée. Mais j’ai apprécié suivre cette histoire et la fin était finalement très bien tournée, même si j’aurais préféré quelque chose d’un peu plus sombre.

En outre, on se trouve dans un roman d’urban fantasy, qui respecte ses codes et nous présente une héroïne forte et possédant un pouvoir original et presque jamais vu. La plume est assez simple, et même si la narration m’a quelques fois gênée, j’ai passé un assez bon moment avec ce roman.

Ma note

★★★☆☆



N'hésitez pas à faire un tour sur Wikibooks en cliquant sur le logo pour découvrir les autres romans mis en avant ! 

  • Share:

You Might Also Like

5 commentaires

  1. Mvouii pourquoi pas ? J'ai un peu peur pour la romance et les facilités (je m'énerve énormément à cause de ça en ce moment xD) !
    Mais merci pour la découverte en tout cas ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ne t'inquiète pas c'est ce qui m'a énervé aussi ^^' mais je pense que c'est aussi parce que le roman convient à un public plus jeune :)

      Supprimer
  2. J'avais failli le demander mais dès qu'on mentionne le mot amour, ça me rebute un peu mdr :')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ahaah d'ailleurs je t'avais envoyé un message dessus ^^ mais finalement je ne pense pas que ça t'aurait charmé !

      Supprimer
  3. je ne connaissais pas, merci pour la chouette découverte :-)

    RépondreSupprimer

Merci pour tous vos commentaires qui me remplissent de joie ❤