~ Chronique : Quand la nuit devient jour - Sophie Germain ~


" Chaque personne devrait avoir le droit de mourir dignement. 

Quel que soit le mal dont elle souffre, invisible ou pas "


Sous les conseils d'une amie, j'ai acheté ce livre durant le Salon du Livre de cette année. Le résumé m'a de suite attiré. Je me suis alors plongée dans une lecture agréable et bouleversante.

- Résumé -


Camille est une femme de 29 ans. Elle est dans une dépression sévère depuis de nombreuses années. Face à une maladie incurable provoquant des douleurs extrêmes, Camille décide de mettre fin à ses jours. Afin de mourir dignement, Camille choisit de se faire euthanasier en Belgique. 
L’hôpital accepte sa demande. Il ne lui reste alors que quelques jours à vivre. Elle les passe dans un centre hospitalier, aux côtés d'un psychiatre pas vraiment comme les autres.

- Mon avis - 


Le récit m'a permis d'en apprendre davantage sur la dépression et sur les séquelles et horreurs que cette maladie entraîne. J'ai fortement apprécié le fait que le roman tente de montrer que non, la dépression ne se guérit pas qu'avec de la volonté. L'idée qu'il s'agit d'une réelle maladie à prendre en compte n'est pas assez répandue et amène alors à de nombreuses stigmatisations. C'est pourquoi la décision de Camille ne va pas être comprise par la majorité de son entourage.
Sophie Jomain souhaite adopter un discours éducatif sur les maladies psychiques, et elle le réussit très bien. Malgré des moments de joie, Camille est toujours rattrapée par la maladie. Face à son mal-être de plus en plus expressif, on comprend son désir de mort. Ainsi, le livre permet de comprendre ce souhait de désir de mort.
Ce roman m'a instruit car je ne savais pas que le suicide assisté était proposé aux malades psychiatriques. J'ai fait quelques recherches et j'ai découvert que oui, même les maladies psychiatriques peuvent être considérées comme incurables, et ainsi correspondre à une demande d'euthanasie.
Cette lecture a été très bouleversante, et j'avoue avoir senti les larmes me monter aux yeux au moins trois fois. L'émotion est d'autant plus forte lors des confrontations de Camille avec son entourage, mais aussi avec son psychiatre. Quand la nuit devient jour est une oeuvre émouvante, remplie d'émotions et de vérités irréprochables. Le message adressé est réellement marquant. De plus, Sophie Jomain ne construit pas non plus un discours trop lourd sur la dépression, et s'attache à l'essentiel : le mal incurable de Camille.
Toutefois, j'ai trouvé certains passages, vers le milieu du livre, assez ennuyants et parfois mal menés. De plus j'ai parfois observé quelques coquilles orthographiques. Mais cela n'a pas entièrement mis de côté mon attachement pour ce livre, tant la fin est grandiose et poignante.

- Ma note - 

16/20