samedi 7 avril 2018

L'atelier des sorciers t.1 - Kamome Shirama




L’atelier des sorciers t.1 Kamome Shirahama


7 mars 2018 / 208 pages / 7€50


« La magie est un miracle qui colore le monde. »


J’ai vu différents blogs évoquant ce manga, et j’ai craqué en regardant la vidéo coup de cœur d’Alex bouquine en Prada (par ailleurs, j’adore cette booktubeuse, je vous la conseille, c’est une jeune fille rayonnante partageant sa passion avec amour!). Et franchement, je ne suis absolument pas déçue. J’ai même été émerveillée par cette lecture. J’en ai encore des étoiles pleins les yeux.




- Résumé - 


Coco est une jeune fille banale rêvant depuis son enfance de devenir une magicienne. Mais dans un monde où la magie n’apparaît qu’à l’enfance, elle est obligée d’abandonner son rêve ardent.

Toutefois, un jour, un carrosse volant arrive dans son petit village. Elle découvre alors Kieffrey, un sorcier bien mystérieux, qui va changer sa vie, en lui dévoilant ce monde dont elle a toujours rêvé

- Avis - 


Ce manga a été un coup de cœur indescriptible. Je n’y ai trouvé aucun défaut. Tout est bon dedans, aussi bien que dans le fond et la forme.
Les dessins sont magnifiques et m’ont comblés. J’avoue ne pas pouvoir passer outre l’esthétique dans un manga. C’est l’élément principal à prendre en compte. Ici l’auteure fait aussi bien attention aux décors qu’aux personnages. Chaque case est imprégnée d’une magie qui ne quitte jamais l’œuvre.


Regardez ça et osez moi me dire que ce n'est pas MAGNIFIQUE

J'adore la magie. Je suis bien sûr une immense fan du monde d’
Harry Potter, mais aussi des romans de sorcelleries, de fées, des animés et mangas fantastiques… Le problème avec le thème de la magie est qu’on peut rapidement sombrer dans les clichés ou dans les mythes beaucoup trop repris. Ce qui est intéressant ici, c’est qu’on retrouve un univers inédit. L’auteure dévoile un monde original. Bien sûr, on retrouve les sorts basiques des sorciers qui s’appuient sur le feu, l’eau, l’air, la terre … Mais les mages ont ici une manière étonnante de faire, car ils doivent dessiner leurs sorts avant de les lancer.

Un peu comme Saï dans Naruto oui

Là où la mangaka réussit, c’est en nous décrivant complètement ce monde de magie. Elle s’intéresse à tous les détails de l’univers qu’elle construit – les façons de dessiner, de construire ses sorts, les méthodes d’apprentissage, les mythes tournant autour de la magie, le passé … Du coup, on se retrouve totalement plongée dans l’histoire et on peut se forger une idée complète de l’univers dans lequel on se retrouve. Le manga nous propose de la magie, mais aussi de l’action, du suspens, du mystère et de l’humour.

Les personnages quant à eux sont attachants avec leurs designs et leurs comportements. Coco peut sembler être super cliché – une petite fille pas très douée et un peu trop naïve – mais elle reste tout de même prenante, car elle est courageuse mais aussi généreuse. Le sorcier Kieffrey est quant à lui très intriguant, il garde beaucoup de secrets autour de lui. Je ne veux pas spoiler alors je ne parlerais pas des autres personnages, mais ils restent tous vraiment attachants et proposent des évolutions potentiels intéressantes. 

Entre autre, ce premier tome est très prometteur. J’étais tellement prise dans ma lecture que je ne pouvais pas m’arrêter de sourire en faisant tourner les pages. J’attends avec impatience la suite de ce manga. Je considère ce premier tome comme un coup de cœur. Lisez-le, si vous aimez la magie, vous aimerez forcément ce manga. 

Ma réaction à la fin de ma lecture


- Ma note -


20/20


★★★★★