Chronique



Love, Simon - Becky Albertalli


2015 / 320 pages / 11€99 (Kindle) / Hachette Romans


Tu ne trouves pas que tout le monde devrait en passer par le coming-out ? Pourquoi l’hétérosexualité serait-elle la norme ? Chacun devrait déclarer son orientation, quelle qu’elle soit, et ça devrait être aussi gênant pour tout le monde, hétéros, gays, bisexuels ou autres. Je dis ça je dis rien. "


- Résumé - 


Moi, c'est Simon. Simon Spier. Je vis dans une petite ville en banlieue d'Atlanta. J'ai deux sœurs, un chien, et les trois meilleurs amis du monde. Je suis fan d’Harry Potter, j’ai une passion profonde pour les Oréo, je fais du théâtre. Et je suis raide dingue de Blue.


Blue est un garçon que j’ai rencontré sur le Tumblr du lycée. Je le croise peut-être tous les jours, mais je ne sais pas qui c’est. On se dit tout, sauf notre nom. À part Blue, personne ne sait que je suis gay. "


- Mon avis - 



Le film Love, Simon sort bientôt au cinéma en France ! Pour l’occasion, j’avais envie de relire ce roman que j’avais déjà apprécié il y a deux ans. Il nous raconte l’histoire du jeune lycéen homosexuel Simon, qui entretient une relation « cachée » par mail avec Blue, un garçon de son lycée qu’il n’a jamais rencontre. Je vous donne mon avis sur cette lecture simple mais agréable.

Une lecture fluide et rapide

Ce roman se lit très rapidement avec son style fluide et sa dynamique créée par l’alternance entre des chapitres narrés et des chapitres dévoilant les échanges de mails entre Simon et Blue. Puisque les deux garçons ne se sont jamais rencontrés mais sont à priori dans le même lycée, on a un véritable suspens qui est créé sur l’identité de Blue. L’auteure cherche à nous embrouiller en nous faisant croire qu’il s’agit de tel personnage ou de tel autre, pour finalement nous révéler quelqu’un de bien différent. Cela m’a tenue en haleine durant toute ma lecture. La lecture est donc fluide et j’ai été réellement intriguée par l’histoire. 


Des personnages agréables, mais parfois trop clichés 

Simon, le personnage principal, s’est révélé être un personnage agréable à suivre. Il n’entre pas dans la norme mais n’a pas non plus un caractère trop loufoque. Toutefois, j’ai trouvé le roman un peu trop cliché à mon goût, avec des personnages typiques des histoires se déroulant dans des lycées américains. Je ne me suis pas trop attachée aux personnages secondaires, hormis à Abby. Toutefois il faut souligner que le personnage de Simon ne correspond aucunement aux clichés habituels qu’on peut voir sur les gays, et ça, c’est vraiment bien. De plus, on ne lui donne pas une histoire compliquée qui pourrait justifier sa difficulté à faire son coming-out. Cela montre que n’importe qui peut avoir du mal à accepter/avoue son homosexualité ou autre, car notre société reste assez critique sur cette orientation sexuelle, et que l’hétérosexualité reste la norme pour une majorité de personnes. 
Si j’ai apprécié le personnage de Simon, ça n’a pas vraiment été le cas des personnages secondaires. J’ai apprécié Blue, mais sans plus. Abby, Nick et autres restent des personnages un peu trop clichés à mon goût. Et je n’ai pas vraiment aimé Leah, alors je ne pense pas que je lirai la suite , Leah à contretemps (surtout quand j’ai vu l’avis de Althea)(coucou à toi si tu me lis). 


Une histoire basique mais avec des messages importants

Le roman s’intéresse en premier lieu à une histoire d’amour commençant virtuellement. La relation entre Simon et Blue est vraiment mignonne, et je n’ai rien à redire là-dessus. Le plus important est que Blue permet à Simon de réaliser son parcours vers une acceptation possible de son orientation sexuelle. Au début, Simon cache à tout le monde son homosexualité, car il ne veut pas en faire tout un plat, mais en réalité, il a juste peur de la réaction des autres, notamment de sa famille et des ses amis les plus proches. Il ne veut pas que ses proches remettent en question la vision qu’ils ont de lui. Cela montre qu’il ne s’acceptait pas comme il était. Ce roman est une ode à l’acceptation de sa sexualité, l’auteure cherche à monter que l’hétérosexualité n’est pas la norme et vise à critiquer les propos homophobes que l’on peut entendre à longueur de journées. 


❀ En bref  


Des chapitres dynamiques 
 Une lecture simple et rapide 
 Un personnage principal attachant 
 ... Mais des personnages secondaires parfois trop clichés 
 Des thèmes importants sur l’homosexualité 



Merci à NetGalley et Hachette Romans pour cette lecture ! 


- Ma note -




★★